Qu’est-ce que le pari ?

On définit le pari comme étant un accord entre plusieurs personnes qui s’engagent mutuellement à verser une somme aux personnes (ou à la seule personne) qui auront raison sur une question donnée.

Le jeu d’argent n’est pas une chose nouvelle. Bien que parier soit aujourd’hui chose facile grâce à internet et aux médias, les jeux d’argent datent d’il y a bien longtemps. On en retrouvait en effet dès l’antiquité et le troisième millénaire avant notre ère. A l’époque, on pariait déjà de l’argent, ou autre, sur des jeux de cartes ou de dés. On peut aisément imaginer que, la notion de pari existant déjà, les gens étaient susceptibles de parier sur toute sortes de chose : la politique, la météo, ou encore les sports.

On peut distinguer plusieurs types de paris. Ceux complètement basé sur le hasard, et ceux basés sur une réussite d’un exploit ou sur le fait qu’un évènement ait lieu ou non. Dans la première catégorie, on retrouve les jeux purement de hasard, comme la loterie. Les premières loteries datent de la république romaine. Le concept est simple : on mise de l’argent en achetant un ticket pour un tirage au sort. Si le ticket acheté est tiré au sort, on gagne une somme d’argent ou un bien de valeur supérieure à l’argent misé.

C’est en surtout dans le domaine des sports, que les paris se font historiquement. Dès l’antiquité, on parie sur les courses de chars. En misant une somme d’argent sur son équipe de choix, on pouvait alors récupérer sa mise initiale multipliée, en fonction des mises des autres parieurs, si cette équipe gagnait. On peut supputer que les premiers jeux olympiques, datant du VIIIème siècle avant notre ère, étaient déjà l’objet de paris entre spectateurs et sportifs rivaux.

Historiquement, les jeux d’argent sont assez mal vus pendant toute la période médiévale en Europe : ils sont en désaccord avec la pensée chrétienne. On voit ainsi une longue disparition des paris de tous genre entre la fin de l’Empire Romain et jusqu’au XVIIème siècle. C’est alors qu’on voit réapparaître le jeu d’argent, en Europe et aux Amériques. Le jeu de cartes se développe notamment, et on voit apparaître les premiers casinos. C’est au XVIIème et au XVIIIème que des jeux d’argent comme le poker ou le blackjack apparaissent sous leurs premières formes, pour ensuite être développés sous leurs variantes actuelles au XIXème, siècle à la fin duquel apparaissent aussi les machines à sous, puis les casinos modernes.

Les paris sportifs suivent la même tendance, quoiqu’un peu plus tard. Le XIXème siècle voit la réémergence des paris hippiques, organisés par des bookmakers. En France le PMU apparaît en 1931 et organise les paris de courses hippiques au niveau national. Bien plus tard, dans les années 1980, on voit l’émergence des paris sportifs sur le football. Ces paris, qu’ils soient sur des courses hippiques ou d’autres évènements sportifs arrivent sur internet à partir des années 1990. Le pari en ligne représente maintenant un marché colossal à l’échelle mondiale.

Comments are closed.